toolbox

6 Sigma

6 Sigma est une méthode de résolution des problèmes qui contribue à éliminer les défaillances et à réduire les variations de processus. Elle permet de réaliser des économies substantielles, d’améliorer la qualité et d’accroître la satisfaction des clients. Nous utilisons la feuille de route DMAIC (Define-Measure-Analyze-Improve and Control), qui fournit à chaque étape des outils concrets de résolution des problèmes liés aux produits et aux processus. Elle se base sur la philosophie suivante: « mesurer, c’est savoir ».

Les problèmes de processus – tout comme les problèmes de qualité, de production ou de déchets – doivent être traités de manière systématique en utilisant les principes de la gestion de projet.

La phase « Définir » recouvre les sujets suivants:

  • Charte de projet: définition claire du problème, composition de l'équipe et identification des parties prenantes (« stakeholders »).
  • Cartographie du processus, comme par exemple cartographie des flux de valeurs (VMS), organigrammes des flux de processus, SIPOC (supplier–input–process–output–customer).
  • Interrogation des exigences clients internes et/ou externes (voix du client) afin de quantifier les exigences de qualité (CTQ : critical to quality).
  • Définition des objectifs du projet.

La phase « Mesurer » évalue l'ampleur et l'état actuel du problème.

  • Vérification du système de mesures: est-il adéquat, permet-il de prendre les bonnes mesures? (Gage R&R).
  • Identification des principaux facteurs d’influence par « entonnoir ».
  • Entonnoir basé sur les faits: EST/N'EST PAS, tableaux croisés dynamiques, analyse des données.
  • Entonnoir basé sur des opinions: priority matrix, FMEA (Failure Mode and Effect Analysis).
  • Collecte de données supplémentaires sur les facteurs d'influence.
  • Visualisation de l'état actuel du problème, notamment par des diagrammes de Pareto et des frises chronologiques, des cartes de contrôle de processus et des indices de capacité de processus.

La phase « Analyser » examine de plus près les facteurs d'influence pour trouver les véritables causes profondes.

  • Pour les problèmes de production et de qualité, nous utilisons des outils de Root Cause Analysis.
  • Pour les problèmes de temps ou de gaspillage, nous utilisons des outils Lean.

La phase « Améliorer » cherche des solutions potentielles aux causes profondes.

  • Recherche de solutions possibles, par brainstorming par exemple.
  • Sélection des meilleures solutions à l'aide d'une matrice décisionnelle fondée sur le coût, l'impact, le risque et/ou d'autres critères pertinents.
  • Mise en œuvre des solutions sur la base d'un plan détaillé et d'une approche « pilote » par étapes.
  • Lancement du suivi de l'effet des solutions.

La phase finale « Contrôler » de l'approche DMAIC garantit la pérennité des solutions au sein des systèmes organisationnels afin de ne pas retomber dans l'ancienne méthode de travail.

  • Préparation d'une documentation et de consignes de travail adaptées.
  • Formation auprès des employés concernés.
  • Suivi des résultats (statistical process control).
  • Élaboration d'un plan de contrôle des processus et/ou d'un plan de contrôle qualité.

Après la phase « Contrôler », le projet est terminé. Il est extrêmement important de réfléchir à la méthode de travail et de conserver les enseignements acquis pour les projets à venir.

Business & opérational excellence

node id: 166 nid: 165

Lean

node id: 166 nid: 166

active

6 Sigma

node id: 166 nid: 168

Évaluation OPEX

node id: 166 nid: 169

Tableau de bord

Développement organisationnel

node id: 166 nid: 172

Insights Discovery

node id: 166 nid: 173

MBTI

node id: 166 nid: 176

Évaluation TAO

node id: 166 nid: 178

Coaching

node id: 166 nid: 992

Agile & SCRUM